Ces figures archétypales qui gouvernent notre vie


L’un des plus importants théoriciens de la psychologie des profondeurs est Carl Gustave Jung. Il est l’un des premiers à avoir élaboré le concept de l’archétype. L’archétype est une structure universelle issue de l'inconscient collectif qui apparaît dans la mythologie, les contes et toutes les créations et productions imaginaires. Ainsi, comme nous sommes des êtres à l’imaginaire et aux rêves puissants il est facile de comprendre que de nombreux archétypes vivent à l’intérieur de nous et ont une activité parfois débordante. Ils pilotent notre existence bien plus souvent que l'on ne le pense. Une des caractéristiques fondamentales des archétypes est qu’ils unissent un « symbole » avec une « émotion » et deviennent de fait des « potentiels d’énergie psychique ». Tels de véritables programmes, ils nous font vivre des scénarios qui vont leur permettre de se nourrir de nos émotions afin de perpétuer leur existence.

Tout ceci explique pourquoi nous observons des parents, des amis, des célébrités, coincés dans la répétition de postures ou de jeux relationnels humains durant des années, voir toute leur vie. L’éternel adolescent, le guerrier, la séductrice, le séducteur, le sage, la mère possessive, le père autoritaire, le rebelle…, la liste est longue. Ces archétypes vivent à l’intérieur de nous et sont bien sûr autant masculins que féminins. Ces figures invisibles peuvent prendre ainsi des postures de dictateurs allant parfois jusqu'au point de ne plus laisser d’espace aux autres sous-personnalités. Elles s'accaparent notre gouvernail intérieur et mènent leur existence au détriment des véritables désirs de notre moi profond qui détient par ailleurs des informations subtiles sur notre but de vie. Or, il est temps pour notre humanité que nous devenions des hommes et des femmes, libres, autonomes et responsables.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2017-2018